Vous souhaitez savoir à quels seins vous vouer ? La réponse est apportée : voici la carte de la taille des seins dans le monde. Et la Belgique se situe dans la moyenne avec une majorité de bonnets C.

Il y a quelques années déjà, le volume des seins avait été étudié par la fédération française de la lingerie, mettant en avant une augmentation du volume des seins et la vente de soutien-gorge aux bonnets plus profonds. Et depuis quelque temps, certaines marques de lingerie proposent des bonnets… L. Le marché du soutien-gorge de grande taille ne s’est jamais aussi bien porté.

Les études sur les différents aspects du sein féminin et leur évolution étaient quasi inexistantes il y a encore quelques années. Heureusement, les connaissances en la matière se développent. Quelques pistes dont certaines encore au conditionnel voient le jour.

D’abord, l’évolution de nos modes de vie fait que les femmes sont mieux nourries et en meilleure santé. En contrepartie, on constate aussi un taux d’obésité plus important dans la population. À cela s’ajoute une puberté plus précoce et une ménopause plus tardive qu’il y a 50 ans. La prescription des pilules contraceptives se fait également plus tôt et plus fréquemment. Mais là ne seraient pas les seules explications.

La plus déconcertante est sans doute liée à l’évolution de notre société. Notre tendance à dégrader l’environnement jouerait un rôle. Ainsi, les rejets de médicaments, de certaines substances ou d’œstrogènes dans les cours d’eau ainsi que l’impact des hormones dans notre alimentation seraient deux facteurs supplémentaires ayant un lien direct avec des troubles du développement hormonal féminin.

Si la taille des seins et du soutien-gorge augmente, plusieurs études aux résultats préliminaires (dont celle du CHU de Besançon) semblent montrer qu’en l’absence de soutien-gorge, le soutien n’est pas affecté. Au contraire même, ne pas ou peu en porter maintiendrait le tonus de la poitrine.


.