Les plus anciens se rappellent avec nostalgie les Hulk Hogan, Andre The Giant, Ultimate Warrior&co. Les plus jeunes adulent aujourd’hui les John Cena, Randy Orton, CM Punk et autres stars du catch actuel. Entre les deux générations, les choses ont toutefois bien changé. Raillée par une grande partie du public, cette discipline est devenue une véritable machine financière mondiale drainant des millions de dollars, surtout aux États-Unis. À la base de ce succès, on retrouve la famille McMahon, celle qui a lancé la WWF aujourd’hui devenue WWE. Soit la plus grosse fédération de catch au monde. Fondée dans les années’60 - elle portera le nom de WWF jusqu’en 2002 -, cette fédération a vécu un tournant dans les années’80. À l’époque, Vincent McMahon rachète la fédération à son père et lance le concept WrestleMania. En quelques années, WrestleMania est devenu le pay-per-view le plus attendu de l’année. Programmé en avril, il est le Super Bowl du catch. Un show rassemblant près de 100.000 spectateurs autour du ring et des millions à travers le monde. Aujourd’hui, avec ses émissions hebdomadaires de plus en plus nombreuses (RAW, Smackdown, Main Evenet, NXT, Superstars…), elle est la plus grande entreprise de catch professionnel au monde, rassemblant 15 millions de téléspectateurs chaque semaine aux États-Unis et diffusant ses émissions dans 150 pays, dont la Belgique. Pour un total de 8.000 heures d’émissions diffusées par an par la WWE, touchant 650 millions de foyers à travers le monde chaque année.

Bien entendu, toutes ces audiences rapportent gros à la fédération. Avec quelques chiffres étonnants :

Pour le premier trimestre de 2013, la WWE a réalisé un chiffre d’affaires de 113 millions d’euros. 14 millions d’euros de ce chiffre d’affaires provenant du merchandising. En avril dernier, le show WrestleMania a rapporté, à lui seul, 72 millions de dollars. Après s’être associée à Mattel pour la vente de ses figurines et autres produits dérivés, la WWE a conquis 44 % du marché du jouet dans la catégorie sports. 23 livres de la WWE ont intégré la liste des best-sellers du New York Times. Le site wwe.com accueille 14 millions de visiteurs uniques par mois visitant 540 millions de pages et visionnant 51 millions de vidéos.