Société Les plaintes pour certificats de complaisance ont doublé par rapport à 2017.

En 2018, quelque 64 plaintes pour certificats de complaisance ont abouti à une sanction disciplinaire. "Ce sont des plaintes qui ont poussé l’Ordre des médecins à interdire d’un jour à deux ans la pratique des médecins visés par les plaintes, en fonction de la gravité des faits", indique le professeur Jean-Jacques Rombouts, vice-président de l’Ordre des médecins.

À titre de comparaison, en 2017, il y en a eu 78. En 2016 et 2015, l’Ordre des médecins en a recensé respectivement 61 et 65. "Ce chiffre est relativement stable", ajoute le médecin.

Ces dossiers ont abouti à une sanction. En moyenne, l’Ordre des médecins traite près de 5 plaintes de façon hebdomadaire. L’an dernier, l’Ordre des médecins a reçu 115 plaintes concernant des certificats de complaisance, quasiment deux fois plus qu’en 2017 (62 plaintes).

(...)