Société Les souvenirs de toute une vie loin d’être finie sont à voir à Boussu-Lez-Walcourt.

Ce samedi, pour l’inauguration, tous étaient présents pour le célébrer : Frédéric François, Claude Barzotti, Lou De Prijck, Ivan Cévic. La jeune génération était également présente en la personne de David Jeanmotte et son complice du Grand Cactus Martin Charlier. Celui qui en a fait danser plus d’un, Jean Vanobbergen mieux connu sous le nom du Grand Jojo a désormais son musée. Et le tout, de son vivant aime-t-il faire remarquer.

Fanfare et voiture de 1935 ont accompagné l’artiste dans le village avant de s’arrêter devant l’entrée du musée pour, officiellement, couper le cordon tricolore aux couleurs de la Belgique si chère à son cœur.

L’une des figures de proue de la belgitude décomplexée se livre au public sans inhibition. Dans la maison de famille, le tout jeune Cyril Forthomme a fait place neuve afin d’accueillir des centaines d’objets, de photos et autres souvenirs.

Exposées dans moins de 50 m², des photos dédicacées tapissent les murs. Le musée semble à l’image de l’artiste belge : discret et rempli de positivité.

Outre des affiches et des disques d’or, on peut y voir des photos de familles. Celles-ci nous font pénétrer dans l’intimité de l’ambianceur le plus connu de Belgique. On découvre notamment ses photos de classes et celles, tout aussi émouvantes, de ses parents.

Si ce musée est une grande première en Belgique, il est légitime de se poser la question : "Mais que fait un musée du plus bruxellois des Bruxellois à Boussu-Lez-Walcourt ?"

La réponse est aussi simple que touchante. Cyril, fan inconditionnel du roi de la fête, a approché le Grand Jojo en 2013, au fil des ans, les deux hommes sont devenus amis.

Un jour, Cyril devenu archiviste du chanteur, fait part de son projet de faire un musée. Il n’aura pas fallu longtemps pour que l’interprète de "Chef un p’tit verre on a soif" et de "Jules César" ne se laisse convaincre : "J’ai apprécié sa démarche et me suis senti honoré. Vu son jeune âge - il a 28 ans - et son espérance de vie d’encore 80 ans je suis sûr que beaucoup de personnes pourront se rendre compte longtemps de qui je suis. Ma mémoire pourra encore perdurer bien après mon départ."

Quant à la situation du musée basé loin de la capitale : "Nous sommes dans un cadre exceptionnel, à deux pas des Lacs de l’Eau d’Heure. C’est une activité à faire aussi quand il pleuvra et en Belgique il pleut pas mal !"

Même si ce n’est pas le plus grand des musées, la sincérité et la confiance de Grand Jojo peuvent émouvoir les visiteurs.

Le musée est situé 5 rue Toffaite, 6440 Boussu-Lez-Walcourt et est accessible sur rendez-vous dans un premier temps.