A l'approche du 8 mars, Journée internationale de la femme, le sexisme est bel et bien toujours présent dans notre société occidentale. En voici l'exemple...

Dimanche dernier, après un vol reliant les villes canadiennes de Calgary et Victoria, le personnel de cabine WestJet tombe sur un curieux message expressément formulé au dos d'une serviette en papier. Rédigée à l'attention du capitaine Carey Smith Steacy, cette note a été diffusée par CBS News Columbia. En voici son contenu: "Le cockpit d'un avion n'est pas un endroit adapté à une femme. Être mère est le plus grand des honneurs pour une femme, mais pas d'être capitaine." Le passager sexiste poursuit: "Je souhaiterais que WestJets l'annonce lorsqu'une dame est aux commandes, histoire pour que je puisse réserver un autre vol!" Et ce n'est pas tout, ce petit billet cite le fameux Proverbe 31 sur la « femme vertueuse » et sa conduite.

Pour répondre à son détracteur machiste, la pilote a posté la photo de cette serviette sur Facebook, accompagnée de ce message: "Cher David, merci pour cette note laissée discrètement sur votre siège. Je ne partage pas votre opinion selon laquelle le "cockpit" (que nous appelons désormais cabine de pilotage puisqu'un pénis n'est plus nécessaire – cf. le mot "cock") n'est pas un lieu pour une femme. En fait, il n'y a plus d'endroits qui ne soient pas pour les femmes."

La compagnie n'a pas souhaité être interrogée ne jugeant pas nécessaire d'apporter de la crédibilité à ce passager. Mais WestJet a tout de même souligné qu'elle dispose de 96 pilotes hommes et de dix femmes. "Nous comptons des capitaines et premiers officiers parmi nos pilotes féminins depuis notre création 1996 ", a-t-elle ajouté.