Plus de 17.000 personnes travaillent aujourd'hui pour le site internet spécialisé, dont 5.500 au siège à Amsterdam.

La société apportera plus de précisions dans les prochaines semaines sur les départements et les pays concernés par ces licenciements, mais les travailleurs néerlandais seront de toute manière touchés.