Les enfants ne pourront plus voyager seuls dans les trains Thalys

BRUXELLES "Suite au contexte actuel de pédophilie, de rapts d'enfants et de fugues , Thalys a pris la décision d'être plus sévère par rapport aux enfants qui voyagent seuls. " C'est ainsi que Patricia Baars, porte-parole de Thalys, explique la nouvelle stratégie de sécurité de la compagnie. "Après des contacts avec Child Focus, nous avons constaté que des fugues ont pu passer par le Thalys , poursuit la porte-parole, et nous voulons éviter cela un maximum à l'avenir ."

À la date du 1er novembre, un mineur de moins de 12 ans ne pourra donc voyager qu'en présence d'un parent, ami ou autre. Si son accompagnant n'est pas adulte, il devra en outre être en possession de sa carte d'identité et d'une autorisation de la commune pour quitter le territoire. Patricia Baars affirme que "cette décision n'a pas été prise pour des raisons commerciales, mais pour la sécurité des enfants ". Les jeunes voyageurs seuls qui parviendraient à passer les contrôles seraient récupérés à la sortie du train par la police.

Certains parents divorcés ont déjà réagi à la nouvelle mesure : leurs enfants font la navette entre papa à Paris et maman à Bruxelles pour 30 euros l'aller-retour. Avec la nouvelle réglementation, il en coûtera en plus la place de l'adulte accompagnant. De Paris à Bruxelles, pour un adulte, un aller-retour coûte entre 54 euros et 156 euros. Thalys a cependant instauré un nouveau type de billet : le billet Kid & Co. Ce titre de transport, à 78 euros pour le même trajet, a été créé spécialement pour les personnes accompagnant des enfants jusqu'à 12 ans.

"De nombreux parents désirent que le personnel surveille leur enfant durant le voyage, explique Patricia Baars, mais ce n'est pas possible, chacun a son travail à effectuer. " Un service d'accompagnement d'enfants, comme il existe dans les avions, est toutefois à l'étude chez Thalys.



© La Dernière Heure 2007