Le village le plus coquin

Société

ENVOYÉ SPÉCIAL AUX PAYS-BAS PHILIPPE BOUDART

Publié le

Sluis attire les touristes pour ses produits de la mer... et ses sex-shops

SLUIS Sluis. Le village néerlandais le plus connu des Belges. Pour sa facette coquine, tout d'abord. Alors que les commerces roses se faisaient encore coquins en Belgique dans le courant des années 1970, Sluis connaissait déjà un engouement sans précédent pour les sex-shops de toutes les couleurs.

Les Belges étaient alors nombreux à se rendre dans le petit village situé à un jet de coquillage de Knokke. Pour s'approvisionner en lingeries fines, en vidéos osées ou encore en accessoires plus innovants les uns que les autres.

Aujourd'hui, les sex-shops se font plus rares. «Il en reste encore six, commente le tenancier d'une boutique rose. Moi, je suis ici depuis 37 ans. Et des touristes belges, j'en ai vu entrer quelques-uns dans mon commerce. C'est comme cela.»

Plus loin, un autre établissement coquin se dresse devant nous. «Depuis toujours, les touristes belges viennent chez nous. Le magasin pour lequel je suis vendeur existe depuis maintenant une trentaine d'années. Et les Belges ne se distinguent pas spécialement des autres clients. Ils achètent de tout, comme tout le monde.»

Chaque année, Sluis accueille pas moins de 5,5 millions de touristes d'un jour. Très peu logent sur place. Et pour cause. Sluis est à deux pas de la côte. Les nombreux touristes qui louent un logement sur le littoral aiment également profiter d'une excursion dans l'arrière-pays. Et, parmi celles-ci, Sluis connaît un vif succès.Le village assure aussi un rapport qualité/prix défiant toute concurrence en matière de produits de la mer. Mais il y a aussi les produits pour le corps et la santé, à consonance bio, qui font un tabac à Sluis. Et c'est étonnant.

«Je ne sais pas pourquoi il y a un tel succès, commente une commerçante. Nous proposons toutes sortes de produits naturels pour la santé et pour le corps. À base de plantes, notamment pour des infusions. Des crèmes hydratantes et ce genre de produits. Tout cela connaît un succès.»

On s'est laissé dire que les prix étaient beaucoup plus intéressants par rapport à ceux appliqués de l'autre côté de la frontière.

Les plaisirs du corps, sous toutes ses formes, que ce soit les produits bio ou les articles coquins, feront sans nul doute toujours l'objet d'un désir inépuisable. Ph. Bt

© La Dernière Heure 2006

Newsletter DH Actu

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info