Un étudiant de l’université d’Ankara est tombé d’un train alors qu’il essayait de prendre une photo du paysage. Afin d’obtenir un meilleur cliché, le jeune homme a ouvert la porte du wagon et a chuté après avoir perdu l’équilibre. L’incident s’est produit dans le célèbre Eastern Express, un train touristique qui relie le pays d’ouest en est, depuis la gare d’Ankara jusqu’à celle de Kars. Selon les médias turcs, l’Eastern Express est de plus en plus populaire, que ce soit auprès des étudiants, des touristes et des influenceurs. Certains appellent donc à la prudence pour que ce genre d’incident ne se reproduise plus à l’avenir.

Cet accident est loin d’être un cas isolé. Selon un article du Figaro, une étude épidémiologique espagnole a montré que 379 personnes étaient mortes en se prenant en photo dans le monde depuis 2008. L’étude indique également que depuis le début de l’année 2021 il y aurait eu 31 accidents mortels de ce type, marquant une claire tendance à la hausse.

La majorité des décès sont dus à une chute (216 morts sur les 379). Les accidents de voiture et les noyades sont également nombreux. Viennent ensuite des accidents plus insolites mais non moins dramatiques liés à l’utilisation d’armes à feu (24) et des électrocutions, et des incidents liés à des attaques d’animaux sauvages (17).

Un grand nombre de victimes sont des touristes et les jeunes sont plus exposés à ce type d’accident, l’âge moyen des victimes étant de 24,4 ans. Sur l’ensemble des victimes, 41 % sont des jeunes de moins de 19 ans. Pour obtenir leurs chiffres, les chercheurs ont compilé l’ensemble des événements publiés dans la presse ou dans des communiqués depuis 2008. Les morts non relayées dans les médias n’ont donc pas été prises en compte, ce qui laisse supposer que le nombre de victimes est en réalité bien plus élevé.