Les adoptions ont explosé sur l’ensemble du mois de juillet pour la plupart des refuges en Belgique.

Si le SPF Santé publique note peu de différences par rapport au reste de l’année, certains refuges n’émettent pas le même son de cloche et affirment que les adoptions de chiens et de chats augmentent durant la période de vacances.

Alors que bon nombre de chiens et chats sont laissés-pour-compte durant cette même période, la Croix Bleue enregistre "une explosion des adoptions de chats durant l’été", affirme Merlin, responsable de la Croix Bleue de Forest. "Un véritable phénomène de société car les chats ne coûtent pas cher au niveau de la nourriture. Ils sont très indépendants et ne demandent pas énormément d’investissement."

Du côté de Veeweyde, si sur l’ensemble de l’année, on relève "une chute des adoptions et une augmentation des abandons, surtout chez les chats", le refuge animalier enregistre une vague d’adoptions de chiens sur le mois de juillet. "La tendance s’est complètement renversée par rapport à début juillet", soutient Ludivine Nolf, responsable communication à Veeweyde.

En moyenne, 40 chats et 60 chiens sont adoptés par mois. En juillet, Veeweyde a enregistré une hausse de 10 % au niveau des adoptions sur ces dernières semaines, "une première pour le mois de juillet".

Pour Animaux en Péril, le refuge, situé à Braine-l’Alleud, enregistre "100 arrivées de chats et chiens recueillis depuis une grosse semaine sur les 250 comptabilisés depuis le début juillet", affirme Marie-Laurence Hamaide, présidente d’Animaux en Péril. Depuis janvier 2013, 1..350 animaux ont été recueillis par le refuge, dont 536 ont été directement abandonnés (chats, chiens, lapins). Mais depuis le début de juillet, "notre refuge enregistre 130 adoptions d’animaux, ce qui est plus que d’habitude".

La présidente tient à relativiser car "il reste encore 350 animaux adoptables chez nous". "Par rapport à la moyenne générale, on enregistre beaucoup d’abandons sur l’année. Et pour juillet, cela correspond à 15 % d’accueil en plus par rapport au reste de l’année."

N.Fr.