Les aide-ménagères du secteur des titres-services se mobiliseront, en front commun, pour mener des actions ce jeudi afin de réclamer une hausse de leurs salaires. Un rassemblement est notamment prévu à 10h à la gare du Nord à Bruxelles.

Le front commun syndical avait déposé un préavis de grève dans le secteur des titres-services il y a deux semaines. Les travailleuses revendiquaient une augmentation des salaires bruts de 1,1%, comme prévu dans l'accord interprofessionnel, mais les négociations ont échoué. Les employeurs ont refusé d'aller au-delà d'une prime nette unique, qui représente quelque 65 euros pour la majorité des travailleuses, ont précisé les deux syndicats.

Ils avaient alors dénoncé une forme de "mépris" pour les 140.000 aide-ménagères du secteur, qui ne gagnent en moyenne que 11,50 euros brut de l'heure. Ils s'inquiètent toujours que de nombreuses travailleuses vivent sous le seuil de pauvreté, malgré la pénibilité de leur travail. Ils estiment d'ailleurs que le travail d'aide-ménagères n'est pas tenable jusqu'à l'âge de la pension et doit devenir plus faisable et déplorent que les opportunités de formation et de soutien soient minimes.

L'action de ce jeudi revêtira "un caractère particulier", selon les syndicats. "Elle aura une valeur symbolique. Nous nous rendrons en autocar chez Tempo-Team, une entreprise commerciale de grande envergure qui dispose des moyens requis pour octroyer une augmentation salariale." Une délégation se rendra ensuite à la fédération des employeurs, Federgon, à 11h.