Société

Les soins vétérinaires peuvent s’avérer extrêmement coûteux, d’autant plus qu’ils ne sont pas remboursés, même partiellement, par une mutuelle, contrairement aux soins adressés aux humains.

Pour la castration et les soins dentaires d’un lapin, la clinique Vet’exotics, spécialisée en nouveaux animaux de compagnie, a proposé un montant de 350 euros. Le prix d’une radio ou d’un scanner peut atteindre plusieurs centaines d’euros. On peut imaginer le coût que représente une opération du cœur ou une prothèse de la hanche.

Ces dernières années, des assurances proposant un remboursement des frais vétérinaires ont vu le jour pour permettre aux propriétaires d’animaux de limiter leurs frais. SantéVet propose ainsi un remboursement des frais vétérinaires qui peut aller jusqu’à 90 % du montant total. La société d’assurance propose différentes formules : un formule light, une formule confort et une formule premium. Cette dernière option propose de couvrir 90 % des frais pour un plafond annuel fixé à 2 200 € pour 29,67 € par mois. La société ne s’adresse pour le moment qu’aux propriétaires de chiens et de chats mais ne devrait pas tarder à couvrir également les frais de santé des serpents, hamsters, lapins, etc.

Coronadirect propose quant à elle un remboursement jusqu’à 3 500 € mais pour les chiens uniquement. Le montant de la prime dépend de l’âge de l’animal et de sa race.