Société

Depuis quelques années, la perception des animaux dans la société a énormément changé. Ils ne sont plus perçus comme des "réservoirs à nourriture qu’il faut remplir" mais comme des êtres sensibles. N'oublierz pas : La DH lance son concours du plus beau chat !

"Aujourd’hui, on peut affirmer que les animaux ont des émotions. Quand votre chat vient se blottir sur vos genoux et se met à ronronner lorsque vous le caressez, on ne peut pas dire qu’il vient juste pour déposer son odeur sur vous. On ne peut plus considérer les animaux comme des réservoirs à croquettes. Cette vision est complètement dépassée ! Ils ont des besoins physiologiques mais aussi éthologiques, comme le fait d’avoir des interactions avec des individus et de jouer pour certaines espèces", estime Marc Vandenhede, professeur d’éthologie (étude du comportement des animaux) à l’Université catholique de Louvain.

"Même dans les troupeaux de vaches, on se rend compte que certaines vont se tourner vers l’une ou l’autre vache pour avoir des interactions sociales. On remarque que les animaux peuvent développer des amitiés ou du moins des relations sociales privilégiées avec certains individus. Il y a entre les chats et les hommes une véritable interaction sociale avec des manifestations de plaisir."

D’ailleurs, selon plusieurs experts, les miaulements du chat seraient destinés directement aux humains et non à leurs congénères.

<<< PARTICIPEZ A NOTRE CONCOURS DU PLUS BEAU CHAT ICI ET TENTEZ DE GAGNER 6 MOIS DE PURINA ONE POUR VOTRE ANIMAL ! >>>