Les femmes et leur corps

Société

Nancy Ferroni

Publié le

Les femmes et leur corps
© D.R.

Leur ventre, en particulier, est l'objet de toutes les rancoeurs

BRUXELLES Samedi, c'est la Journée internationale de la femme. Et pour Lipton, c'était l'occasion, en plus de lancer un nouveau thé vert enrichi aux catéchines (lire par ailleurs), de commander un sondage à Insites consulting sur l'image que les femmes belges ont d'elles-mêmes. 500 femmes représentatives de la population de 18 à 40 ans ont ainsi été interrogées sur leur apparence, leur corps, ce qu'elles aiment ou aiment moins. Les résultats découvrent des femmes insatisfaites, globalement, de leur image mais surtout de leur silhouette. Résultats.

L'apparence physique : 53 % des femmes sont satisfaites de leur apparence, 18 % ne le sont pas et 29 % restent neutres sur la question. En revanche, ces dames sont beaucoup plus sévères quand il s'agit de parler de leur corps, de ses formes : 35 % seulement de pourcentage de satisfaction. Tous résultats confondus, 60 % des femmes belges accordent une réelle importance au reflet que leur renvoie le miroir. Seule la période entre 25 et 30 ans semble leur donner un peu de répit et les voit plus préoccupées par leurs carrières ou les enfants. Mais dès la trentaine, le physique redevient un motif de souci. Et davantage encore chez les francophones (71 %) que chez les néerlandophones (51 %).

Parlant de leur corps, les femmes jugent plutôt important d'avoir une poitrine et des fesses fermes, une taille fine et un ventre plat. 70 % considèrent que les deux aspects essentiels d'une belle silhouette sont à la fois la poitrine ferme et le ventre plat. Mais si elles sont à 41 % satisfaites de leur poitrine, par exemple, 60 % détestent leur ventre, 52 % n'aiment pas leurs jambes et hanches, 38 % n'apprécient pas leurs fesses. Leur visage est finalement ce qui leur plaît le plus, à 49 %.

Pourquoi s'en font-elles ainsi ? La raison principale évoquée est pratique : pouvoir rentrer dans ses vêtements (56 %), en second lieu pour se sentir "bien dans sa tête" (45 %). 14 % des femmes entre 18 et 40 ans disent entreprendre un régime avant l'été. Elles avouent que, début de l'année passée, elles étaient 46 % à avoir pris la décision de perdre du poids ou d'agir sur les bourrelets disgracieux. Seulement... 8 % des sondées ont accompli ces bonnes résolutions.

Le ventre est véritablement le point noir : seule une femme sur 5 aime son ventre, et 14 % le trouvent sexy. Quatre femmes sur dix confient avoir du mal à s'afficher dénudées à la piscine ou au sauna. 69 % sont d'ailleurs prêtes à en découdre avec les masses graisseuses du ventre...



© La Dernière Heure 2008

Newsletter DH Actu

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info