Manifestations de plusieurs centaines de passionnés devant le domicile du ministre Benoît Lutgen

BASTOGNE Plusieurs centaines de motards (250, selon la police; 500, selon les organisateurs), ont manifesté dimanche en fin de matinée à Bastogne et devant le domicile du ministre wallon de la Ruralité Benoît Lutgen pour protester contre un décret réduisant drastiquement l'accès des motos aux chemins de forêt.

Stop au Lutgenocide des enduristes !, Non : assez d'intolérance !, Partageons les chemins, circuler est un droit ! : voici quelques slogans parmi d'autres arborés par les manifestants qui avaient répondu à l'appel de l'asbl Codever.

En cause ? La circulaire Lutgen du 15 mai 2006 qui, selon les adeptes du tout-terrain, rend impossible la pratique des sports motorisés en forêt. "Nous avions tracé un parcours de 120 km pour proposer une belle balade en quad, le 29 mai dernier " , a expliqué Ghislain Lesenfants, de Manhay. "Dix jours avant, on nous a interdit le passage dans les zones Natura 2000. Comme il était impossible de modifier le parcours, la balade a été annulée." Rebelote dimanche.

La balade de Wégimont a été annulée parce qu'elle allait à l'encontre de ladite circulaire, laquelle interdit l'organisation de randonnées motorisées en forêt le dimanche. Les pilotes des 200 véhicules tout-terrain (enduros, quads, motos...), inscrits à cette activité, ont décidé de manifester leur ras-le-bol place Mac Auliffe et devant la maison du ministre Lutgen. "3 points de la circulaire doivent être modifiés , a clamé le président de l'asbl : l'interdiction sur les chemins des zones Natura 2000, l'autorisation accordée pour une seule activité par an et par commune et enfin l'interdiction les dimanches, jours fériés et mercredis après midi."

La réponse du ministre ? "Une évaluation de la circulaire sera faite en concertation avec tous les utilisateurs de la forêt." Pas satisfaits de la réponse, les manifestants ont bloqué le carrefour du centre-ville avant de se rendre au Grand-Duché.



© La Dernière Heure 2006