La rentrée se prépare et se gère pour nos compagnons à quatre pattes aussi.

L’été se termine doucement et les cartables ressortent des armoires. Ça sent bien entendu la rentrée dans les écoles et le retour au travail pour la famille au grand complet.

Pour nos chiens et nos chats, cela signifie également une reprise des habitudes avec probablement le retour de la solitude en journée et quelques largesses de comportement qu’il va falloir à nouveau canaliser pour les uns et les autres.

La rentrée se prépare et se gère donc pour nos compagnons à quatre pattes aussi !

L’été signifie souvent une période de relaxation, de changements d’habitude ou tout du moins d’assouplissement des habitudes du quotidien.

La famille se retrouve au grand complet. On s’échappe bien souvent sous d’autres cieux et l’on aime être accompagné de nos chiens ou de nos chats pour de multiples activités dépaysantes, nous permettant de sortir des sentiers battus, de décompresser.

Ces modifications temporaires du rythme de vie impactent également les règles de cohabitation avec l’animal de la maison : plus de souplesse dans les habitudes, quelques petites gâteries passagères… que le chien ou le chat pourrait vite prendre pour acquis !

La rentrée scolaire qui approche et la reprise du travail pour les plus grands amènent donc par conséquence un retour aux habitudes plus strictes, notamment dans la gestion de la solitude pour l’animal de compagnie, habitué depuis quelques semaines à la présence quasi constante des enfants et de la famille au sens large.

Si vous êtes partis à l’étranger et que votre compagnon n’a pas eu l’opportunité de vous y accompagner, son séjour dans un environnement différent aura également perturbé les règles habituelles de son existence.

Dans ce contexte, la joie des retrouvailles passée, il faudra immédiatement reprendre les bonnes habitudes…

Si toutou était avec vous en vacances

Le retour à la maison devrait s’accompagner de quelques précautions tel qu’un contrôle santé auprès du vétérinaire. Il est recommandé de poursuivre les traitements préventifs contre les parasites externes tels que tiques et puce de la même manière qu’ils avaient été mis en place au moment du départ.

D’autre part, il est conseillé de vérifier consciencieusement l’état de ses oreilles et de ses yeux : les vacances à la campagne et à la mer exposent facilement votre fidèle compagnon à de petites blessures qui peuvent passer inaperçues sur le moment mais pourraient également s’infecter ou subir une dégradation ultérieure…

Le sable peut, par exemple, irriter les yeux, les oreilles et la peau, au niveau des espaces interdigités des pattes notamment.

Les coquillages cassés peuvent provoquer de petites coupures et les champs de céréales regorgent d’épillets (petits débris végétaux pointus) qui peuvent se loger dans l’oreille ou dans l’œil et y induire une inflammation sévère.

Il est également important de penser à contrôler la bonne intégrité des coussinets : les marches prolongées sur des sols chauds (plage, tarmac surchauffé) peuvent induire l’apparition de crevasses et l’application de crèmes hydratantes peut être utile.

Au-delà de ces points d’attention liés à la santé, la reprise du travail implique de réhabituer de manière progressive votre chien à la vie en intérieur.

N’hésitez pas à cet effet à anticiper cette situation en laissant votre chien à l’intérieur par période successive durant les derniers jours des vacances : la cassure sera moins difficile à surmonter pour lui.

Il convient enfin de remettre les choses en place dès votre retour afin que votre chien reprenne des habitudes qui auraient été quelque peu bousculées pendant les deux mois de vacances scolaires : dormir hors des chambres des enfants, manger à heures fixes et après la famille…

Si toutou a passé du temps en pension ou chez des accueillants

Les retrouvailles sont forcément un moment de joie et d’excitation mais passé ce moment, il sera essentiel de vérifier certains points. Il convient notamment de contrôler son poids car peut-être a-t-il moins mangé, perturbé par votre absence.

À l’inverse, il a pu recevoir un aliment différent ou une quantité plus importante de gâteries ayant occasionné un surpoids.

Dans les deux cas, une correction rapide du régime alimentaire sera nécessaire afin que votre ami retrouve son poids idéal.

En outre, s’il a reçu un aliment inhabituel durant votre absence, il peut être victime de troubles intestinaux : surveillez ses matières fécales et la présence éventuelle de vomissements.

Dès votre retour, il convient également de le traiter à nouveau contre les parasites (puces, tiques) car la cohabitation avec d’autres animaux dans les pensions peut être une source de contamination de votre compagnon.

Enfin, la gale des oreilles, causée par des acariens, est aussi une affection très contagieuse que votre ami peut contracter suite à des contacts avec d’autres animaux.

Si ses oreilles semblent sales et/ou enflammées, n’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire.

Quelques petits conseils simples pour vous assurer ainsi qu’à votre compagnon un retour de vacances toute en sérénité !

Retrouvez d’autres conseils sur www.royalcanin.be et surtout… bonne rentrée à tous…