Société Les Wallons sont de mauvais élèves en matière de sécurité à vélo.

À l’heure où l’on parle beaucoup de mobilité douce, de vélos électriques, de trottinettes ou encore de pistes cyclables à tout-va, l’Agence wallonne pour la sécurité routière (AWSR) s’est penchée sur les habitudes des Belges quand ils enfourchent leur vélo.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y a encore du boulot pour sécuriser nos routes, mais aussi conscientiser les cyclistes aux dangers qu’ils encourent.

Première donnée interpellante de cette étude menée auprès de 10 334 cyclistes : 68 % d’entre eux n’ont pratiquement jamais porté de casque en roulant à vélo. De quoi faire peur quand on sait que les accidents impliquant des vélos sont en constante hausse d’année en année. En 2018, 776 accidents ont impliqué et blessé des cyclistes, pour 5 décès. Par rapport à 2017, ce sont 79 accidents supplémentaires en Wallonie, mais 3 décès de moins, pour retenir aussi le positif.

(...)