Cette mesure avait été introduite fin mars, pour les vacances de printemps (Pâques) et pour le week-end suivant. Elle vaudra donc encore les 24-25 avril, puis on retournera à la situation précédente.

L'objectif de cette règle était d'éviter les concentrations de passagers durant les congés.