L'objectif est d'établir une présélection des meilleures offres pour le 21 juillet. La banque d'affaires Rothschild, qui accompagne Nethys dans l'opération, lancera officiellement les hostilités mi-mai. Les acquéreurs potentiels recevront alors un mémo. Le lancement de la procédure sera également annoncé dans la presse internationale, vraisemblablement le 14 mai.

Ensuite, les candidats devront remettre leur offre non liante pour la fin juin. Après examen, une présélection (composée normalement de trois candidats) sera effectuée par Nethys d'ici le 21 juillet. Des négociations plus poussées démarreront avec les heureux élus, avec accès à une " salle d'information", jusqu'à remise d'une offre liante. L'objectif étant toujours de boucler la vente fin 2021.

Deux formules seront proposées aux candidats acquéreurs, chacun étant libre de remettre un prix pour l'une, l'autre ou les deux : soit acheter 50 % plus une part, pour détenir la majorité des actions, soit acheter 75 % moins une part, pour que le groupe liégeois puisse conserver une minorité de blocage.