Certains remèdes de grand-mère sont efficaces. Mais évitez à tout prix l'eau chaude

Les températures glaciales actuellement recensées en Belgique ont un impact direct sur le quotidien des automobilistes : ceux-ci doivent prévoir quelques minutes de plus, le matin, pour dégivrer leur véhicule. Un moment souvent désagréable durant lequel les grattoirs sont régulièrement de sortie mais qui est pourtant nécessaire. Et obligatoire : un automobiliste circulant avec des vitres mal dégivrées est susceptible de se voir adresser une amende de 116 €. Laquelle peut monter à 1.375 € si le dossier venait à être présenté devant un tribunal de police, bien que cela reste extrêmement rare.

Ceux qui n'ont pas le temps, le matin, de dégivrer leur pare-brise pourront se tourner vers quelques astuces qui devraient leur faciliter la vie. A commencer, évidemment, par placer une protection sur le pare-brise. Un pare-soleil en plastique pourrait faire l'affaire.

A défaut, un morceau de carton bloqué par les essuie-glaces ou une bâche en plastique devrait faire l'affaire. Objectif : empêcher l'humidité de se déposer sur la vitre puis de geler en cours de nuit. Evitez à tout prix du papier journal : l'humidité risque de le faire coller au pare-brise, compliquant encore plus le dégivrage. De même, évitez de graisser le caoutchouc de vos essuie-glaces avec de la vaseline : si ça les empêchera de geler, ils laisseront une traînée graisseuse lors de leur mise en route qui diminuerait encore plus votre visibilité. Préférez l'alcool à brûler à la vaseline.

Enfin, n'utilisez jamais d'eau chaude, même tiède, pour dégivrer vos vitres. Le choc thermique engendré par la différence de température pourrait provoquer des fissures sur vos vitres.

Voici quelques remèdes de grand-mère qui peuvent vous aider :

1. Le demi-oignon et la pomme de terre

Frottez un demi-oignon sur le pare-brise au moment de garer votre véhicule la veille. La fine pellicule laissée sur le pare-brise empêchera l'humidité de s'y déposer. Il en va de même avec l'amidon des pommes de terre.

2. Serviette et alcool fort

Passez sur le pare-brise une serviette humectée d'alcool à 90°. L'alcool empêchera l'humidité de se déposer sur le pare-brise, et de geler ensuite.

3. Le vinaigre blanc

Le vinaigre blanc peut aussi être utilisé comme agent préventif. Attention à ne pas l'utiliser brut : son effet corrosif pourrait attaquer les joints de votre véhicule. Mieux vaut le couper à l'eau pour retirer son effet corrosif. Vaporisez ensuite le liquide sur les vitres du véhicule. L'effet devrait durer plusieurs jours. "Certains vous diront de passer du gros sel sur les vitres en guise de prévention. Nous le déconseillons fortement: ces produits sont très corrosifs, et donc mauvais pour la carrosserie et les joints", prévient Touring.

4. Le produit dégivrant fait maison

Les produits dégivrant vendus dans les grandes surfaces et magasins spécialisés sont très efficaces. Mais parfois onéreux. Pour fabriquer le vôtre et faire des économies, il suffit de mélanger un litre d’eau déminéralisée avec 40 cl d’alcool à 90° et un peu de produit vaisselle.

5. Le spray à l'alcool fort

Mélangez de l'alcool à 90° et du liquide vaisselle dans un pulvérisateur et vaporisez vos vitres au moment de garer votre véhicule.

A noter enfin que les astuces pour dégivrer son pare-brise pullulent sur les réseaux sociaux et YouTube. La chaîne SYMPA, qui compte 4,23 millions de followers, a rassemblé 11 trucs de grand-mère dans cette vidéo