Nouvelle polémique sur les limites des comiques

Société

Robert Joris

Publié le

Nouvelle polémique sur les limites des comiques
© De Vogel

En se moquant des handicapés, Pirette est-il allé trop loin ?

SPALe 26 décembre dernier, la RTBF diffusait Pirette and Friends, le show de l’humoriste François Pirette. Probablement suivie par des milliers de téléspectateurs, l’émission a profondément touché une famille spadoise. Au moment au l’humoriste, enceint et bigoudis dans la perruque s’est mis à se moquer des handicapés. «Le gosse avait onze doigts, neuf et deux... A celui-là, il manquait un pied, grosse déception pour la maman qui avait tricoté des paires de chaussons.”
Patrice Eyden, 35 ans, ambulancier au service 100 de Spa, et son épouse Véronique Andres, 32 ans, institutrice maternelle à l’école communale de Nivezé-Spa, ont encaissé ce sketch comme une gifle. Ils sont parents d’un petit Fabian âgé de deux ans qui a eu le malheur de naître sans aucun doigt à la main gauche. “Nous avons été meurtris et assommés ! Nous avons aussitôt éteint la TV et passé la nuit à réfléchir. Quelque part, avec le temps, nous avions fait notre deuil de ces doigts perdus. Et nous avons alors eu l’impression de prendre une claque et de nous retrouver au lendemain de l’accouchement, de repartir à zéro, de revivre à nouveau ce long chemin de l’acceptation du handicap. Je n’avais plus pleuré depuis bien longtemps à cause de la main de Fabian. Ce soir-là, nous l’avons fait.”
Véronique ajoute: «Notre Fabian est beau comme un coeur, et la chance de n’avoir que deux ans. Trop jeune pour comprendre ces moqueries. Mais qu’en est-il de tous les autres en âge de comprendre ? Si François Pirette fait rire quelques centaines de personnes dans la salle, à combien de milliers de téléspectateurs handicapés fait-il mal?”
Le lendemain, par l’intermédiaire de leur avocat, le bâtonnier spadois Etienne Bonhomme, ils écrivaient à François Pirette – Thierry Van Cauberg, d’Ans, dans le privé – pour lui demander de retirer de son programme «ces critiques déplacées au sujet d’enfants frappés d’un handicap.”
François Pirette se produisait au Grand-Théâtre de Verviers – à 17 km de Spa – le 5 janvier; il n’a visiblement pas pris en considération la lettre du couple spadois.
Aussi, Patrice et Véronique viennent-ils d’assigner l’humouriste en justice. L’audience aura lieu le 29 janvier, en audience publique, devant le tribunal de première instance. Estimant leur dommage à 500.000 F (12.395 euros), ils demandent surtout que l’humoriste soit sommé de ne plus tenir ces propos en public. Et s’il enfreignait cette injonction, de le voir condamné à 250.000 F (6.197 euros) d’astreinte.

Newsletter DH Actu

A lire également

Notre Sélection d'annonces avec LOGIC-IMMO.BE

Fil info