Société

Coauteure du livre sur les dégâts de la culture pornographique sur l’imaginaire des plus jeunes, Anne de Labouret insiste : le meilleur moyen de protéger les enfants, c’est d’en parler avec eux.

Quand doit-on parler de pornographie à son enfant ?

La première chose à dire, c’est que c’est un sujet compliqué pour nous, parents. Il n’y a pas de bon moment mais on doit le faire. Dès qu’on donne un accès libre à Internet à un enfant, il faut le prévenir qu’il peut tomber sur des images inadaptées.

Même à la maison ?

(...)

Une interview réalisée par nos confrères de La Libre Belgique.