Alain Hubert repart en Antarctique pour un nouveau défi: le pic Holtanna, The Wall

BRUXELLES C'était en 1997- 1998. Alain Hubert traversait à pied et à skis, tiré par une voile, le continent Antarctique. Un périple de 3.924 kilomètres, en 99 jours.

Hubert n'en a pas eu assez, passionné par ce sixième continent glacé. Cette fois, il va grimper. `Quand j'ai vu ces montagnes de l'avion qui repartait, j'ai su que je reviendrais´, commente l'aventurier de Nassogne (quand il y est...).

L'avion de sa nouvelle expédition part ce matin. Une dizaine de personnes accompagnent Hubert. Quatre sont des grimpeurs chevronnés, guides de haute montagne, comme le Suisse André Georges (Everest, Annapurna,...) ou l'Allemand Ralph Dujmovits (Everest, K 2,...).

Nouvel objectif d'Alain Hubert et de ses amis: The Wall, le mur, en français, soit le pic Holtanna qui culmine à 2.650 mètres en plein Antarctique. Une montagne dont seul émerge le sommet de granit, fendu en deux. Du sol enneigé, c'est une paroi impossible, verticale, de 800 mètres de haut.

L'expédition se déroulera en trois phases, sans doute jusqu'en janvier 2001. Un camp de base sera installé au pied des montagnes après un parcours de 60 kilomètres en voiles de traction depuis la côte. Restera alors à s'attaquer à la paroi.

Outre l'exploit sportif (dont on vous reparlera en détail), l'expédition est aussi l'occasion de tourner un film et de mener une série de recherches scientifiques (notamment pour la Nasa, le climat local étant assez proche de celui de Mars où on envisage d'envoyer du monde). Ce sera aussi un partage d'une passion avec le grand public et singulièrement les enfants.

Un site Internet (www.antarctica.org) permet d'obtenir un maximum d'informations sur l'expédition et le milieu polaire. Il sera mis à jour en permanence et permettra de suivre Alain Hubert dans son périple. Pour les écoles, un second site (www.explorian.com) permettra aux enseignants de faire vivre aux enfants cette aventure. Les écoliers pourront même poser leurs questions aux aventuriers, connectés à Internet dans leur camp de base.

`Notre objectif, c'est de grimper au sommet. Mais c'est aussi d'attirer l'attention du grand public sur ce continent fabuleux qu'est l'Antarctique´, disait Alain Hubert au Parlement européen, quelques heures avant de prendre la direction plein sud.


Galerie photos: les photos des membres de l'expédition et des vues du Holtanna, prises lors d'une mission de reconnaissance