L’année 2020 se termine doucement et tant mieux. Un cru particulièrement morose et stressant pour la majorité des Belges qui a hâte de tourner la page pour passer à 2021, une année qu’on espère plus joyeuse.

Mais pour terminer l’année, il faut bien passer par les fêtes de fin d’année. Pas besoin d’expliquer pourquoi elles seront bien différentes des précédentes, et tout le monde commence à se faire une raison. Il n’y aura donc pas de marchés de Noël, de rassemblements, et de grandes fêtes de famille, mais qu’à cela ne tienne, certains veulent tout de même y mettre de la magie.

Habituellement, les magasins décorent déjà leurs rayons dès la mi-novembre, voire avant, aux couleurs de Noël. De quoi nous mettre dans l’ambiance petit à petit en achetant nos premiers cadeaux. Cette année, pas de décorations, vu la fermeture imposée, mais bien dans les maisons ! Nombreuses sont les familles qui ont décidé de profiter du reconfinement partiel pour décorer leur salon de guirlandes lumineuses, pères Noël de toutes les tailles, ou encore de crèches et villages. Une mise en place qui vient donc plus tôt que d’habitude, et qui se ressent du côté des vendeurs de sapins de Noël.

Boris travaille toute l’année dans le secteur du cinéma, et a pris l’habitude de vendre des sapins de Noël via son site lesroisdusapin.be. "Les gens s’y prennent clairement plus tôt cette année, assure-t-il. Vu la période tristounette, ils veulent mettre un peu de vie et de bonne humeur chez eux. "

Et c’est bon pour les affaires. "Je dirais que cette année est meilleure que l’année dernière pour le moment, indique-t-il. C ertains clients prennent même deux ou trois sapins plutôt qu’un seul. J’ai même dû faire une livraison de 17 sapins ! D’autres encore parlent d’en reprendre un à l’approche de Noël pour être sûr d’en avoir un beau. Mais il n’est pas trop tôt pour acheter son sapin car ils peuvent tenir un mois, voire un mois et demi sans problème. Et cela peut durer plus longtemps avec un pied à eau. "

Les marchés de Noël seront donc privés cette année. De quoi garder la magie de Noël pour les enfants qui en ont bien besoin, mais aussi pour les adultes. Car c’est bon pour le moral.

Thibaut Van Hoof