Plus de 600.000 Belges toujours en vie ont, au moins, un testament enregistré dans le registre central des testaments (RCT), rapporte mercredi la Fédération du notariat Fednot. 

Près d'un quart des Belges qui l'ont fait l'ont même déjà modifié à une voire plusieurs reprises. Le RCT reprend les informations concernant les testaments établis par un acte dressé par un notaire, ainsi que les testaments manuscrits ayant été enregistrés chez un notaire.

Il ressort de l'analyse des données du RCT que 619.218 Belges toujours vivants ont enregistré au moins un testament. Parmi eux, 22,5% en ont fait enregistrer d'autres. Anecdote: une personne en a même enregistré 56, relève Fednot.

La multiplication - raisonnable - des testaments pour une même personne n'est pas étonnante, commente le notaire Sébastien Dupuis. "Les circonstances de vie changent de manière imprévisible: il est logique de vouloir s'y adapter et d'adapter ainsi ses dispositions de dernières volontés."