Société

Peur maladive ou même attirance, ce phénomène ne laisse personne indifférent, même chez les animaux.

Il faut dire que le phénomène est impressionnant, rien que visuellement. Mais certains ne supportent pas le moindre coup de tonnerre, jusqu’à en devenir totalement paniqué. Cette phobie s’appelle la brontophobie. "Je n’ai que très rarement eu le cas en consultation, confie Zoé De Winter, psychologue.

Elle trouve tout de même des origines à cette peur. "À mon sens, il faut plutôt parler d’atavisme, c’est-à-dire des peurs ancrées de manière ancestrale. Les gens ont toujours eu peur de l’orage depuis les origines, indique-t-elle.

Un vécu difficile peut aussi entraîner un traumatisme. "Cela peut être un accident de voiture sous l’orage ou une électrocution. Mais l’éducation a aussi un rôle à jouer. Si on grandit avec des parents qui ont une peur bleue de l’orage, cela va influer sur notre comportement."

Il y a tout de même des choses à faire pour faire face à ses angoisses, même sans consulter. "C ela dépend évidemment du grade. Cela peut être très poussé chez certaines personnes. Pour d’autres, je dirais que le plus important est de bien s’informer. Il y a beaucoup de légendes et de contre-vérités qui engendrent de la peur."