Société Les deux fêtes ne sont pas porteuses des mêmes valeurs.

" Toi non plus, tu ne trouves pas de cadeau pour papa ? Laisse tomber, il ne veut rien ! " La fête des pères tombe ce 9 juin, soit près d’un mois après celle des mamans, et force est de constater qu’elles n’ont rien à voir l’une avec l’autre.

Les chiffres semblent même appuyer cette affirmation. Chez nos chers voisins français, ils ne seraient que 57,9 % à fêter les pères, contre 70,8 % pour la fête des mères, selon un sondage mené par Toluna pour le magazine spécialisé LSA en 2017. Et 43,8 % pensent acheter un cadeau à leur papa alors qu’ils le font systématiquement dans 60,3 % des cas pour leur génitrice. En plus d’être moins nombreux à participer, ils dépensent également moins d’argent pour leur paternel.

(...)