La VUB étudie l'impact de la crise COVID19 sur les comportements de mobilité

Comment voulons-nous nous déplacer après la crise ? Quel mode de transport favoriserons-nous après la crise ? Les mesures de confinement prises en raison du coronavirus ont fortement limité notre mobilité ces dernières semaines. Mais maintenant que les phases du déconfinement ont été annoncées, nous pensons déjà tous à la manière dont nous nous déplacerons dans un futur proche. Tout redeviendra-t-il comme avant ou la crise sera-t-elle synonyme de tournant dans notre façon d'envisager la mobilité ? 

Pour recueillir des informations concernant l’impact de cette crise sur la mobilité, le groupe de recherche MOBI de la Vrije Universiteit Brussel, mène une enquête sur les comportements de déplacement en Belgique avant, pendant et après - les mesures liées au coronavirus. "Par le biais de cette étude, nous voulons étudier comment les mesures prises pour lutter contre le coronavirus influencent le comportement de mobilité", explique Lieselot Vanhaverbeke, professeure de technologie et de mobilité (VUB). "Dans quelle mesure les citoyens ont-ils modifié leur comportement après le 12 mars et comment cela va-t-il évoluer, maintenant que les mesures sont progressivement adaptées ? Il est intéressant de comparer les résultats de la Belgique sur le plan international étant donné que les mesures et les calendriers varient." 

L'enquête à est retrouver sur www.mobi-corona.be