Sous une tente à moins 10°C, le premier Festival de sculptures de glace ouvre ses portes

BRUGES On connaissait déjà le Festival de sculptures de sable de Zeebrugge, qui attire chaque été plusieurs centaines de milliers de visiteurs. A partir de ce vendredi, on pourra découvrir son pendant hivernal, avec le premier Festival de sculptures de neige et de glace, qui se tient jusqu'au 7 décembre à Bruges sous un chapiteau de 1.350 m2. Un spectacle féerique et frigorifiant, qui constitue une primeur en Europe.

Pour la première édition, les organisateurs ont choisi un thème de circonstance, en plongeant le public en pleine période glaciaire! Dès le début, le visiteur se trouve ainsi nez à nez avec un mammouth de glace de 4,5 mètres de haut. Ensuite, il part à la découverte des hommes des cavernes, qui tentent de capturer un élan. Un peu plus loin, il doit affronter un tigre à dents de sabre ou des ours menaçants. Mais la visite ne se limite pas à l'ère glaciaire. Noël oblige, la féerie n'a pas été oubliée. Le Roi Hiver ou la Reine des Neiges sont également au rendez-vous. Le phénix, oiseau mythique, a été reconstitué en neige. Il y a également des décors de rue en glace qui évoquent Bruges. Et puis, au coeur du parcours, un volcan de neige de 7 mètres de haut!

Au total, plus d'une cinquantaine de sculptures, évoquant 26 scènes différentes, attendent le visiteur émerveillé. A chaque détour, on écarquille les yeux, on fait des grands `Oh´ et on se met à rêver. C'est tout bonnement magique. Malgré le froid ambiant, les sculpteurs ont tout fait pour briser la glace. Pas moins de 30 artistes, venus notamment du Canada, du Groenland, de Finlande et d'Alaska, ont travaillé pendant près d'un mois sur ces réalisations éphémères. 250 tonnes de glace et 2 millions de kilos de neige ont été nécessaires. A l'arrivée, le résultat est à la hauteur.

De la glace de Laponie

Il faut souligner que rien n'a été laissé au hasard. La glace a ainsi été acheminée spécialement de Laponie, sous la forme de 146 blocs, à bord de 10 camions frigorifiques. Lorsque la taille de la sculpture le nécessitait, ces blocs ont été empilés à l'aide de bulldozers et collés entre eux au moyen d'un ciment fait d'eau et de neige. Le ciselage de la glace en tant que tel a également nécessité des outils sophistiqués, comme des tronçonneuses. Parfois, ce sont des objets plus rudimentaires qui ont été utilisés, notamment des fers à repasser pour polir les sculptures!

Et la neige dans tout cela? Rassurez-vous, elle ne vient pas du pôle Nord. Deux techniques ont été utilisées pour la fabriquer. La première consiste à moudre de la glace très finement. La seconde à pulvériser de l'eau réfrigérée en jets très fins.

Le Festival est accessible tous les jours jusqu'au 7 janvier (fermé le 25 décembre) de 10 h à 22 h (18 h, les 24 et 31 décembre). Adultes: 260 F (6,45 ). Enfants de 6 à 12 ans: 120 F (2,97 ). Enfants de moins de 6 ans: gratuit. Le chapiteau se trouve sur la Stationplein, juste en face de la gare centrale de Bruges. Vous pouvez profiter de votre passage pour visiter le marché de Noël. Un dernier conseil: habillez-vous chaudement et mettez des gants. Sous la tente, il fait moins 10°C en permanence! Brrr

Découvrez notre galerie de photos