Si la mobilité présente de nombreux avantages pour ses utilisateurs, elle n’est pas sans coûts pour notre société. Il s’agit notamment des émissions de gaz à effet de serre, de la pollution atmosphérique, sonore et de l’eau, mais aussi des embouteillages et des accidents de la route qui ont une incidence sur notre santé et notre bien-être. Les accidents de la route constituent la première cause d’accidents mortels. Les mobilités durables et intelligentes préservent aussi la sécurité. L’Europe souhaite mettre les transports européens sur la voie de l’avenir. Le défi le plus important auquel est confronté le secteur est de réduire considérablement ses émissions et de devenir plus durable.

Pensez intermodalité

Comme chaque année, du 16 au 22 septembre, la Belgique propose au grand public de se mobiliser lors de la Semaine de la Mobilité. La Semaine de la Mobilité est une campagne annuelle ayant pour but de sensibiliser les citoyens européens à l'utilisation des transports publics, du vélo, de la marche et du covoiturage afin d'encourager les villes européennes à promouvoir ces modes de transport et à investir dans les infrastructures nécessaires.

L'objectif général est de stimuler la prise de conscience citoyenne sur le besoin d'agir contre la pollution causée par la circulation accrue de véhicules motorisés dans l'environnement urbain. Cette initiative européenne est centrée autour de trois types de mesures majeures :

  • encourager l'utilisation des formes alternatives de transport et de voyage autres que les voitures privées ;
  • éveiller la conscience des citadins sur les enjeux de la mobilité à long terme en ville et sur les risques liés à la pollution ;
  • montrer la ville sous un autre jour, entre autres grâce à une circulation réduite des véhicules à moteur dans les zones à accès restreint.

Cette année, la Semaine de la Mobilité se déroulera sous le thème de l’intermodalité. L'intermodalité, c'est l'utilisation de plusieurs modes de transport au cours d'un seul et même déplacement. Un trajet court ? Faites-le en marchant. Un trajet un peu plus long ? Combinez vos pieds avec d’autres moyens de mobilité ! Réfléchir à l’intermodalité, c’est réfléchir à un trajet plus respectueux de l’environnement, mais c’est aussi préserver sa santé. Marcher plus, c’est vivre mieux.

Combinez toute l’année

Pour le Service public de Wallonie (SPW), « la Semaine européenne de la Mobilité n’est pas seulement une semaine-phare parmi d’autres dans le calendrier. Il s’agit de la vitrine de tout ce qui se fait en matière de mobilité, durant toute l’année. Le travail constant des écoles, des entreprises, des communes, des citoyens et des associations est ce qui fait réellement la différence dans le changement de nos habitudes de déplacements. Alors, allez-y et faites-vous plaisir ! Enfourchez un vélo, prenez le bus et le train, testez le covoiturage ou la voiture partagée ou grimpez sur une trottinette électrique pour rejoindre une gare. Bref, combinez ces moyens de transport au gré de vos besoins. Pour le bien de notre planète, ne le faites pas uniquement pendant sept jours, faites-le toute l’année ! », précise Jean-Michel Baijot, Inspecteur général au SPW Mobilité et Infrastructures.