Société

L'échevine anversoise de la diversité estime que l'initiative n'est pas une mauvaise chose si elle se limite à de la médiation

ANVERS L'organisation islamiste Sharia4Belgium est à l'initiative de l'ouverture, à Anvers, d'un "tribunal" chargé de régler, selon la justice islamique, des différends matrimoniaux et des questions d'héritage, rapporte samedi Het Laatste Nieuws samedi.

Selon son site internet, ce "Centre de Services Islamiques" traitera, en accord avec la charia, tous les cas de divorces, d'annulation de mariage, de réconciliation ou de différends conjugaux et remettra un certificat si nécessaire".

L'échevine anversoise de la diversité, Monica De Cononck (sp.a), dont les services tiennent à l'oeil Sharia4Belgium, estime que l'initiative n'est pas une mauvaise chose si elle se limite à de la médiation. Il n'est pas question, précise-t-elle, d'un tribunal prononçant et exécutant des peines.

© La Dernière Heure 2011