Société Ces lampes très prisées causent de graves problèmes neurologiques.

Propriétaires de chats, méfiez-vous des lampes de sel rose d’Himalaya ! Maddy, la maîtresse d’une chatte nommée Ruby, a rédigé un message sur Facebook pour mettre en garde les propriétaires d’animaux sur les risques d’empoisonnement causés par ces lampes très à la mode. Sa publication a été partagée plus de 60 000 fois et a été reprise par un cabinet de vétérinaires.

Dans son message, Maddy raconte qu’elle a un jour retrouvé sa chatte en piteux état. "Ruby marchait de façon étrange et avait la tête placée bizarrement", indique-t-elle. L’état de santé du matou se dégrade rapidement et pousse Maddy à consulter un vétérinaire.

Celui-ci constate que la chatte est en très mauvaise santé : elle avait perdu tous ses sens. "Les vétérinaires étaient extrêmement inquiets pour elle et ont pu constater qu’elle avait des problèmes neurologiques. Elle ne pouvait pas marcher normalement, ne pouvait ni entendre, ni voir, ni boire ou manger correctement", précise Maddy.

Cette dernière décide alors de faire une prise de sang pour déterminer l’origine des troubles de son chat. Les vétérinaires constatent que le taux de sodium présent dans le sang du chat est anormalement élevé. Le diagnostic tombe enfin : le cerveau de Ruby a gonflé à cause d’une intoxication au sel.

Ruby avait malheureusement pris l’habitude de lécher la lampe de sel qui se trouvait dans son habitation. Selon sa propriétaire, les animaux domestiques qui goûtent cette lampe peuvent développer une addiction.

Heureusement, la petite chatte a pu être sauvée par les vétérinaires. Grâce à des traitements et une alimentation adaptée, elle a rapidement retrouvé du poil de la bête. Mais si sa maîtresse avait été moins réactive, elle y serait probablement restée.

De nombreux objets présents dans la plupart des habitations peuvent être fatals aux animaux de compagnie.

Outre les lampes de sel, les propriétaires de chats doivent se méfier des huiles essentielles, du tabac, de l’aspirine et des produits de nettoyage. Autant de substances qui peuvent se révéler mortelles. Gare aussi aux plantes d’intérieur comme le chlorophytum (plante araignée), le ficus ou le diffenbachia.