Société

On annonce des épisodes orageux dans les prochains jours. L'occasion de faire le point sur ces vraies-fausses idées reçues sur les orages.

Si la météo a été très généreuse sur notre pays durant le week-end, les prochains jours seront moins à la fête. Des orages locaux ont déjà éclaté en divers endroits dimanche soir, et des précipitations importantes, accompagnées à divers endroits de coups de tonnerre émailleront notre ciel sont attendues jusqu'à mercredi au moins.

Des orages qui peuvent causer des dégâts particulièrement importants mais dont on sait, au final, bien peu de choses. Voici une liste, non exhaustive, des idées reçues sur les orages.

1. La foudre est toujours mortelle. Faux !

Lorsque la foudre frappe un corps ou le sol, elle libère au passage une énergie équivalente à 10.000 volts. Soit une puissance 50 fois plus importante qu'une électrocution via une prise électrique. La foudre qui s'abattrait sur un être humain lui causerait inévitablement de graves brûlures sur l'entièreté du corps mais celles-ci ne sont pas toujours mortelles. Au contraire : 90 % des personnes touchées par la foudre ont survécu à l'impact. Mais 75 % des victimes conserveront des séquelles permanentes, notamment au niveau cardiovasculaire et neurologique.

Josiah Wiedman a par exemple survécu après avoir été touché par la foudre en 2018.

© reporters

2. Il ne faut pas toucher une personne touchée par la foudre. Faux !

La légende urbaine raconte qu'une personne touchée par la foudre retient une grande charge d'électricité qui ne demande qu'à s'échapper. Et que toucher cette personne est dangereux. C'est faux. "L'entièreté de la charge électrique s'échappe dans le sol au moment de l'impact, précise Fabian Debal, météorologue principal à l'IRM. Toucher une personne frappée par la foudre n'est donc pas dangereux."

3. Les avions ne risquent rien. Vrai !

Les images d'avions touchés par la foudre, la plupart du temps durant la phase de décollage, font régulièrement le buzz sur les réseaux sociaux. Mais les avions et leurs passagers ne courent aucun risque. Les avions, pour être autorisés à voler, doivent être certifiés résistants à la foudre. Encore heureux : selon les statistiques en la matière, un avion est traversé par la foudre toutes les 1.500 heures de vol. Il faut dire que ces appareils, traversant des orages, ont tendance à attirer les impacts... qui ne font que les traverser. Un avion touché par la foudre en plein ciel ne craint donc rien.

© dr

4. Se mettre dans une voiture vous protège de la foudre. Vrai !

Le principal risque de l'impact de foudre existe au moment où l'énergie électrique se transmet au sol. Or, la voiture, faite généralement de carrosserie métallique, agit comme simple conducteur, comme une cage de faraday. Les passagers se trouvant à l'intérieur ne risquent donc rien. Ce qui n'est pas le cas d'une caravane, par exemple, dont la carrosserie est plus souvent faite de bois ou de plastique. Attention toutefois : votre voiture vous protégera de la charge électrique mais pas forcément de la chaleur dégagée. "Il faut absolument que le coffre, les portes et les fenêtres soient fermées, précise Fabian Debal, météorologue principal à l'IRM. Et il faut éviter de toucher la carrosserie si le métal est à nu (NDLR : comme dans les anciennes Twingo par exemple)."

© intra-science.anaisequey.com

5. La foudre s'abat le plus souvent sur les maisons. Faux !

Si les images de maisons frappées par la foudre sont relativement récurrentes lors de gros orages, les habitations et autres immeubles ne sont que rarement touchés par la foudre. La plupart des impacts de foudre ne touchent même pas le sol et ceux qui le font tombent dans la très grande majorité des cas dans des zones inhabitées, sur des arbres ou en plein champ.

© Avpress

6. Se mettre sous un arbre est dangereux lors d'un orage ? Vrai et faux !

Lorsqu'elle tombe, la foudre est généralement attirée par le point le plus haut. Si vous êtes en rase campagne et que la foudre menace, ne vous réfugiez pas sous le seul arbre présent à proximité : les chances que la foudre frappe à cet endroit sont beaucoup plus grandes. Mieux vaut se coucher au sol si le danger est imminent. A l'inverse, si vous êtes en pleine forêt, les probabilités que l'arbre sous lequel vous vous abritez soit foudroyé sont moindres. Dans le même ordre, si vous vous trouvez sur un plan d'eau, vous serez une cible de choix pour la foudre. En cas d'orage, mieux vaut donc éviter d'aller pêcher ou de piquer une tête dans l'eau.

© dr

7. La foudre est plus attirée par les hommes. Vrai et Faux !

On vous rassure : la foudre ne fait pas de distinctions entre les sexes. Seulement, la gente masculine aurait davantage tendance à braver le danger et à négliger les risques des orages. C'est pourquoi 90 % des êtres humains touchés par la foudre sont de sexe masculin.

8. La foudre frappe régulièrement les hommes ? Faux !

A travers le monde, les personnes touchées par la foudre sont très rares. On en compte une dizaine par année. Ce sont plus souvent les troupeaux (vaches, brebis,...) qui sont touchés. Notamment parce qu'ils ont tendance à se réfugier sous des arbres lors de gros orages.

© dr

9. Mettre des patates sur ses poteaux de campings protège de la foudre ? Faux !

Durant l'été, il n'est pas rare que des campings soient touchés par des orages. Les tentes, dont l'armature est souvent métallique, n'offrent généralement pas de protection efficace. D'autant que celles-ci sont parfois situées sous des arbres qui attirent la foudre. Certains campeurs placent des pommes de terre sur les armatures de leurs tentes mais ce remède de grand-mère est totalement inefficace. La foudre, attirée par le point le plus haut, touchera la pomme de terre, la fera éclater et poursuivra son chemin.

© dr

10. Compter les secondes après avoir vu un éclair permet de déterminer si l'orage se rapproche. Vrai !

Il s'agit d'un problème de physique relativement simple. La lumière se déplaçant plus rapidement que le son, il est normal d'observer la foudre tomber quelques secondes avant d'entendre le tonnerre. Le son se déplaçant à environ 340 mètres par seconde dans l'air, il suffit de multiplier les secondes entre l'impact de la foudre et le son pour déterminer à quelle distance se trouve l'orage. Trois secondes correspondent à environ 1km, 10 secondes à 3,4 km.

© reporters

11. Les paratonnerres protègent toujours de la foudre. Faux !

Conçu par Benjamin Franklin, le paratonnerre a pour objectif de capter le flux électrique et le diriger vers le sol. Généralement placés sur les édifices imposants, ils ont pour but d'attirer la foudre grâce à l'effet de pointe du dispositif. La foudre aura généralement tendance à frapper le paratonnerre mais elle peut parfois tomber sur le même bâtiment, quelques mètres plus loin.

© dr

12. Téléphoner lors d'orage, c'est dangereux. Vrai et Faux !

Téléphoner en cas d'orage est surtout dangereux avec un téléphone fixe. Les smartphones fonctionnent via des ondes qui ne sont pas conductrices. Par contre, il est déconseillé de téléphoner à partir d'un poste fixe. Si la ligne téléphonique est touchée par la foudre, la surtension peut se propager sur plusieurs kilomètres. C'est surtout valable dans les zones où les lignes téléphoniques sont encore aériennes. "Pour les téléphones à combiné portable mais reliés à une ligne fixe, il n'y a pas de danger puisque les ondes hertziennes ne sont pas conductrices", précise Fabian Debal.

© SA moulinsart

13. La foudre ne tombe jamais deux fois au même endroit. Faux!

La foudre est attirée par les éléments hauts et conducteurs. Un building muni d'un paratonnerre peut être plusieurs fois frappé lors d'un même orage. Il y a quelques années, l'Empire State Building, à New York, avait par exemple été frappé à trois reprises en vingt minutes. "Lorsque la foudre tombe, elle le fait en deux temps, confie Fabian Debal. D'abord avec un traceur ionisé qui fend l'air et prépare le canal pour la décharge principale. Puis la fameuse décharge, celle qui est perceptible par la lumière. Il se peut que la foudre tombe plusieurs fois en quelques fractions de secondes à un même endroit. Et puis il y a effectivement ces paratonnerres ou pylônes électriques qui peuvent attirer la foudre qui emprunte souvent le chemin le plus court, conducteur et de moindre résistance."

© reporters

14. Prendre un bain est dangereux lors d'un orage. Vrai !

Aussi étonnant que cela puisse paraître, mieux vaut éviter de prendre un bain ou une douche lors d'un orage. Car la foudre, touchant une canalisation, peut suivre celle-ci grâce à l'eau qu'elle contient et remonter jusqu'aux habitations. Vous pourriez alors être électrocuté.

© reporters