La Première ministre a rappelé que l'augmentation du taux d'infection touchait principalement les plus jeunes et ce en raison d'événements. Pour cette raison, il a été décidé que le nombre de personnes autorisées pour les réceptions et les événements avec public, à l’intérieur ou à l’extérieur n'augmentera pas. Pour rappel, lors d'une réception de mariage par exemple, 50 invités maximum sont autorisés.

De même, les foires et les salons ne pourront pas encore reprendre. Une reprise des activités est envisagée pour le mois de septembre, sous réserve du suivi d'un protocole strict, avec un port du masque obligatoire et en fonction de l'évolution de la situation épidémiologique.

La Première ministre a également rappelé que faire la fête, danser... font partie des comportements à risques et nuisent au travail mis en place pour limiter la propagation du virus. Le lancement de la phase 5 est d'ailleurs postposé et les boîtes de nuit resteront encore fermées.