Sept opérateurs ferroviaires dont la SNCB mettent sur pied Railteam. Objectif : faciliter les voyages de leurs clients

BRUXELLES Un billet de train unique pour aller de Londres à Francfort, ce sera bientôt possible. Cette facilité est l'un des fruits de l'association Railteam qui allie sept compagnies ferroviaires européennes dont notre SNCB. À côté, on retrouve la SNCF pour la France, le Deutsche Bahn (Allemagne), NH Hispeed (Pays-Bas), ÖBB (Autriche), CFF (Suisse) ainsi qu'Eurostar, Thalys et Lyria.

Points infos etmessages multilingues

Le projet Railteam vise à concurrencer l'avion de manière plus franche. L'atout de Railteam est de proposer des trajets réalisables par le truchement de rames circulant à grande vitesse et moins polluantes. L'objectif chiffré de Railteam est de transporter 25 millions de passagers d'ici à 2010. C'est 10 millions de voyageurs en plus qu'aujourd'hui. En terme de parts de marché sur l'avion, cela représente 5 % grignotés au transport par les airs (court-courrier).

Sur le terrain, comment Railteam compte-t-il convaincre les passagers potentiels ? Dans une première phase, des points d'informations seront installés dans les cinq grandes plateformes ferroviaires européennes dont la gare du Midi ainsi que les principales gares du réseau. A bord des trains et en gares, l'information sera multilingue. Plus non négligeable : en cas de correspondance manquée, le voyageur pourra monter dans le train suivant sans devoir demander un nouveau billet. Bien évidemment, une alternative possible dans la limite des places disponibles.

Dès janvier 2009, place au billet unique. Les systèmes de production et de distribution de billets seront alors identiques pour les sept opérateurs. La plateforme globale coûtera plus de 30 millions d'euros à Railteam. Les voyageurs fréquents bénéficieront pour leur part de nouveaux avantages comme l'accès aux salons sur tout le réseau Railteam.

Pour rappel, le réseau ferroviaire à grande vitesse européen relie 100 villes et 120 millions de personnes en Europe occidentale.



© La Dernière Heure 2007