Quand on parle vin, on pense à la France, et c’est vrai que notre voisin a de bonnes petites et grandes productions à revendre et à revendiquer. Mais ce qu’ils ne peuvent plus revendiquer en revanche, c’est la victoire du championnat de France de dégustation à l’aveugle organisée par la Revue du vin de France .

La finale qui s’est déroulée près de Carcassonne il y a peu a sacré trois Belges. "On s’est imposés devant une équipe française. C’était très serré. À tel point qu’à l’issue des douze vins, et c’est une première, il y avait égalité parfaite entre deux équipes. Un treizième vin a donc été servi pour départager les deux équipes. À ce jeu-là, nous avons eu les nerfs plus solides que l’équipe française et proposé une réponse assez proche de la solution. Ce qui nous a offert le titre" , explique Laurent Katz, l’un des gagnants avec Dominick Christoffels, 35 ans, et François-Xavier Barcena, 41 ans. Une équipe soudée qui doit travailler en solo et ensemble à la dégustation de vins : appellations, cépages (il y en a plus de mille), influences du millésime, arômes, robe, profondeur, larmes : ils ne laissent rien au hasard et connaissent sur le bout des doigts la théorie des vins ( "On a établi peu à peu un fichier Excel avec tous les cépages qui a été de plus en plus détaillé et élaboré" ). Une approche scientifique qui permet de se laisser glisser dans la pratique.

Le but des concours de ce type est de retrouver à l’aveugle (ou de s’en rapprocher) un total de douze vins (cépage dominant, appellation, millésime, domaine et cuvée). Mais comment procéder quand on est trois ? "D’abord, on sent le vin pour déterminer les arômes qui parlent beaucoup. Ensuite, en bouche, on a mis en place un système de questions fermées : tendance sudiste ou nordiste, etc. Par élimination, on parvient à une hypothèse" , explique Laurent Katz. Ensuite, le trio discute : souvent, tous ses membres sont d’accord. Mais là, "c’est arrivé sur deux vins, où il a fallu discuter" . L’équipe belge a déterminé neuf vins sur les treize, ce qui est très fort !

Ce titre (le 3e seulement remporté par des Belges depuis 2003) va les envoyer représenter la Belgique au championnat du monde qui aura lieu au Palais des papes à Avignon en octobre prochain. Original : le Zimbabwe, terre viticole depuis le XIXe siècle sera aussi présent : une sommelière très réputée entraîne une équipe dans ce pays.

Les dégustations de vins à l’aveugle suscitent de plus en plus d’engouement en Belgique. Des concours sont mêmes régulièrement organisés. Infos : http://winetastingleague.be