Société

Des vents à 530 km/h. Nos cyclones font bien pâle figure


BRUXELLES Ce n'est pas le moment de partir en vacances sur Saturne. Le temps y est très mauvais. Pour preuve, les images récemment publiées par l'Agence spatiale américaine montrant un cyclone 20 fois plus gros que ses équivalents terrestres, environ 2.000 km de diamètre.

La vitesse des vents de la bordure extérieure de l'ouragan est à couper le souffle: 530 km/h. Les phénomènes que nous connaissons sur Terre font bien pâle figure à coté de celui-ci. Pourtant, les scientifiques espèrent bien comprendre le mécanisme des cyclones terrestres grâce à ces évènements extraterrestres.

D'après les astronomes de la Nasa qui l'ont renommé "la rose", l'ouragan soufflerait depuis plusieurs années constamment réalimenté par de la vapeur d'eau en circulation. Les images, datant du 27 novembre dernier, ont été capturées par la sonde Cassini qui scrute la planète depuis 9 ans maintenant.

Dès son arrivée en orbite en 2004, le satellite aurait déjà perçu des vents tourbillonnants au pôle nord de la planète, signe qu'un évènement d'importance s'y déroulait. Saturne était alors plongée dans le noir, les scientifiques auront donc dû s'armer de patience et attendre que le Soleil ne dévoile ce qu'il s'y tramait. Voilà qui est aujourd'hui chose faite.


© La Dernière Heure 2013