Visiblement, le syndrome du no show ne concerne pas que les "petits" restaurants mais touche également les enseignes les plus renommées.

Dont certaines étoilées. Celles-ci se prémunissent donc contre de telles déconvenues. C’est notamment le cas du restaurant Bon Bon. Auréolé de deux macarons dans le dernier Guide Michelin, et d’une note de 19,5 dans le Gault&Millau, le restaurant affiche la couleur dans sa politique de réservation sur son site en ligne : "En cas de non-présentation ou si vous annulez votre réservation moins de 48 heures avant l’heure d’arrivée prévue, nous nous réservons le droit de facturer des frais de € 250,00 par personne, comme prévu par nos conditions générales. […] Afin d’éviter tout désagrément, un e-mail de confirmation sera envoyé trois jours avant votre venue. Nous insistons sur l’importance d’y répondre dans les 24 heures. Pour toute réservation et à titre de garantie, une empreinte bancaire est demandée. Le montant ne sera débité qu’en cas de non-présentation ou d’annulation moins de 48 heures avant l’heure d’arrivée prévue."