Le télétravail est par contre bien appliqué. Au cours de la première semaine des vacances de printemps (Pâques), 1.718 entreprises et travailleurs indépendants ont été contrôlés pour vérifier l'application des mesures sanitaires, comme la distance ou l'hygiène des mains. Quelque 562 d'entre eux étaient en infraction, soit près d'un sur trois.

Ces contrôles ont mené à 461 avertissements, 76 procédures judiciaires, 26 délais de régularisation et une fermeture temporaire en attendant que les mesures nécessaires soient prises.

Au cours de la même période, 2.092 entreprises ont été contrôlées pour leur respect du télétravail. Seules 72 se trouvaient en infraction, soit 3,4% d'entre elles.