"Impossible, affirme la députée PS Delphine Chabbert. On ne pourra pas avoir de loi qui interdira aux écoles de donner des points aux élèves car on toucherait alors à la liberté pédagogique", explique-t-elle.

Les différents réseaux d’enseignement de la Fédération Wallonie-Bruxelles revendiquent d’ailleurs cette liberté. "Les écoles et les enseignants sont les mieux placés pour savoir ce qui est bon pour les élèves. Ce sont eux qui sont sur le terrain et les connaissent le mieux", indique ainsi le porte-parole du Segec (Secrétariat général de l’enseignement catholique).

La députée socialiste se dit cependant en faveur d’une plus grande sensibilisation des enseignants à la question des évaluations. "Si on ne peut pas imposer une telle loi, on peut par contre accompagner les enseignants et leur donner des outils qui pourraient atténuer les effets négatifs de la note sur les élèves", juge-t-elle.