`Avec une épouse comme Mathilde, le mariage ne peut qu'être une chose merveilleuse´ avoue le prince Philippe

NEW YORK C'est finalement avec un peu plus de 24 heures d'avance sur l'arrivée de Philippe et Mathilde aux Etats-Unis que le New York Times a décidé de publier l'interview du couple princier. Depuis hier, on peut ainsi consulter sur le site Internet du célèbre quotidien new yorkais l'intégralité des 24 questions posées par écrit à nos tourtereaux. Un entretien exclusif qui entre dans le cadre de la mission que Philippe et Mathilde s'apprêtent à effectuer dans la Big Apple afin d'améliorer l'image de notre pays auprès des Américains.

Pour la première fois, nos futurs souverains (que le journaliste décrit comme `fabuleusement cools ´) se laissent aller à des confidences sur leur vie de couple. A la question de savoir ce qu'il pense du mariage, Philippe répond ainsi qu' `avec une épouse comme la princesse Mathilde, ça ne peut qu'être merveilleux!´ Le Prince aborde aussi le problème de son image. On le dit ainsi un peu distant. `J'espère que ce n'est pas justifié, mais je ne suis pas le meilleur juge en la matière. Vous devriez demander à mon épouse. En fait, je préfère avoir des contacts personnels et en profondeur avec les gens plutôt qu'être superficiel.´

La princesse Mathilde passe également sur le gril du journaliste américain. Elle évoque notamment sa nouvelle vie. `Etre une Princesse royale est certainement un défi. A ce titre, le support de mon époux est de la plus grande importance. Probablement en raison de mes études et de mon expérience professionnelle, une des choses que me tient particulièrement à coeur dans mon rôle de Princesse, c'est de rencontrer des gens de tous les horizons, de les encourager dans leurs initiatives et de les aider dans les moments difficiles. Bien sûr, comme vous pouvez l'imaginer, ce sera très difficile de travailler à nouveau comme logopède. Mais mon intérêt pour ce sujet et les gens en général ne disparaîtra pas. Si je peux aider les gens en difficulté, je n'hésiterai pas à le faire!´

Mathilde revient aussi sur son mariage. `Je remercie chacun pour l'intérêt manifesté à cette occasion. Bien qu'il s'agissait d'un moment très privé pour le Prince et moi, nous sommes heureux d'avoir pu le partager avec le peuple belge. En tant que Princesse royale, je suis consciente que j'ai encore beaucoup à apprendre, mais le Prince m'est toujours d'une grande aide.´

Le reste de l'entretien concerne avant tout la mission à New York. Philippe et Mathilde se révèlent ainsi les meilleurs ambassadeurs de leur pays. `La Belgique est un endroit fascinant à découvrir´, lance Philippe. `C'est aussi un pays très attractif pour les investisseurs.´ Les atouts du plat pays? En dehors de la bière, du chocolat et de la bonne cuisine, il évoque la convivialité et un haut standard de vie comme autant de qualités typiquement belges.

La crise de la dioxine

Philippe répond aussi à des questions plus délicates, notamment sur les crises (comme celle de la dioxine) qui ont pu ternir l'image de notre pays à l'étranger ces dernières années. `Je ne pense pas que ce type de problème soit spécifique à la Belgique. Je suis convaincu que chaque crise est une occasion d'améliorer les choses. La population et les autorités belges ont réagi très positivement en prenant les mesures nécessaires. Pour la qualité de la nourriture, par exemple, le gouvernement a mis en place un système qui contrôle la chaîne alimentaire de l'étable à la table!´

Le Prince affirme encore qu'il sent également souffler un nouvel esprit sur le pays, `avec une influence positive sur les relations entre Flamands et Wallons.´ Enfin, il rassure tout le monde: la Princesse et lui sont de grands amateurs de bières belges. Même s'ils n'ont pas la possibilité de toutes les goûter. `En Belgique, nous avons plus de marques de bière qu'il n'y a de jours dans l'année!´