Il révèle qu'en Europe, 84 millions de personnes sont confrontées à des problèmes de santé mentale, soit une personne sur six, et que 165.000 décès par an sont imputables aux troubles mentaux ou du comportement. Ces troubles arrivent à la cinquième place des maladies les plus courantes et à la deuxième des maladies les plus invalidantes.

L'urgence d'améliorer le bien-être mental est confirmée par de récentes études de l'OCDE qui estiment que le coût total des troubles de la santé mentale dépasse 600 milliards d'euros en Europe (soit 4% du PIB européen), pointe le rapport.

Pourtant, de grandes disparités existent en ce qui concerne les dépenses publiques allouées à la santé mentale dans les pays européens, précise-t-il. Elles n'avoisinent en moyenne que 5,5% des dépenses totales en matière de soins de santé.

Quant à la pandémie de Covid-19, qui a provoqué peur, anxiété, isolement et appauvrissement particulièrement parmi les femmes, les enfants et les professionnels de la santé, elle n'a fait que souligner davantage à quel point la santé en général, et la santé mentale en particulier, a un impact significatif sur tous les secteurs économiques et sociaux de la société, souligne le rapport.

"La crise du coronavirus est comme un Cerbère moderne", a d'ailleurs noté Massimiliano Mascherini d'Eurofound, l'agence de l'Union européenne chargée de l'amélioration des conditions de vie et de travail, lors de la présentation du rapport. Une tête représente la crise sanitaire, la deuxième la crise économique et la troisième la crise sociale.

D'après le Headway 2023, 70% de la population active déclare souffrir de troubles mentaux légers ou modérés, trois travailleurs sur quatre n'ont pas pris de congé de maladie malgré leur trouble mental et un enfant sur trois en situation de décrochage scolaire souffre également d'un trouble mental.

Pour l'ensemble des experts présents, il est d'une importance cruciale de placer la santé au sommet de l'agenda politique dans l'ensemble des pays.

Selon le rapport, parmi les pays de l'Union européenne et le Royaume-Uni, seuls huit d'entre eux ont pleinement mis en œuvre des actions favorisant l'inclusion sociale, seuls sept ont instauré une coopération avec les services de l'emploi, et seuls six ont établi des directives visant à promouvoir le bien-être mental à l'école.

Le rapport "Headway 2023 Mental Health Index" est le résultat de la collaboration entre Angelini Pharma et le Think Tank italien The European House - Ambrosetti. Il a été conçu pour assurer le suivi et la planification des politiques de soins de santé dans les pays européens, afin d'améliorer les domaines critiques et de tirer parti des bonnes pratiques.