Des couples qui se forment sur le lieu de travail, cela n’a rien d’exceptionnel. Parfois, certains préfèrent vivre cachés et ne pas révéler cet amour à leurs collègues, de peur de subir certains préjudices ou, pire, de voir l’un des tourtereaux obligé de faire un pas de côté, de changer de service ou de quitter l’entreprise.

En temps normal, c’est plus que probablement loin de leur travail que les amoureux s’enlacent, mais doivent-ils à ce point cacher leur amour à leur entourage professionnel ?

"Un employeur ne peut pas interdire les relations amoureuses au travail. En effet, toute personne a droit à une vie privée et les relations amoureuses en font partie", explique Partena Professional. Et en cas d’idylle au sein d’une même équipe, les amoureux ne sont pas obligés non plus d’en référer à leur supérieur, mais ils doivent veiller à ce que "cette relation n’entraîne pas de conflit d’intérêts ou certains abus. Pour prévenir ce type de situation, il est important d’avoir des règles claires et connues de tous dans l’entreprise".

De même, si l’employeur est au courant de la relation amoureuse qui existe entre deux collègues directs, "il pourrait proposer à l’un des deux un changement d’équipe, surtout s’il y a conflit d’intérêts ou risque de conflit d’intérêts. Mais ce changement ne peut causer aucun préjudice au travailleur."

Et si la relation a une influence sur le (bon) fonctionnement de l’entreprise, l’employeur peut intervenir. "Ce n’est bien sûr pas autorisé pour un manager d’accorder, par exemple, une prime ou une promotion à une travailleuse avec laquelle il a une relation intime sans aucune autre raison valable", explique Partena Professional.

"Il est important d’avoir un règlement de travail clair et précis pour prévenir ce type de situation et d’éventuels abus. Il faut, dans ce règlement, rappeler les règles de bon sens qui garantissent le respect de chacun dans le cadre des relations de travail", conclut Partena Professional.

White,Keyboard,With,Heart,Sign
© Shutterstock