Société

Pierre, ceinture noire de taekwondo, a figuré pendant trois ans dans l’équipe nationale. Des coups, il en a encaissé. Et pas seulement sur le tatami. Pendant de longues années, ce Montois a été victime de violences conjugales.

Aujourd’hui divorcé, ce papa de deux filles revient sur sa douloureuse histoire qui aura duré neuf ans : "Quand ma femme était en colère, je prenais toutes sortes d’objets dans la figure. Elle me giflait, me mordait. Elle m’a déjà frappé à coups de chaise, de bouteille ou avec un gros porte-clefs en métal. Elle mesurait 1 m 60 et était de corpulence normale mais sa violence était inouïe".

Ces scènes avaient lieu lorsque sa femme avait consommé de l’alcool en quantité excessive. C’est-à-dire quasiment tous les jours. "Elle travaillait depuis la maison. Elle ouvrait sa première Duvel vers 10 heures du matin. Quand je rentrais à la maison en fin d’après-midi, elle avait bu entre 10 et 15 bouteilles. Et tout était sujet à conflit."

À découvrir en intégralité dans notre Edition Abonnés (seulement 4,83€ par mois).