Pour ces fonctionnaires, le télétravail devient la norme (ce qui est par ailleurs déjà le cas depuis le 18 octobre). Si le télétravail n'est pas possible dans la fonction attribuée, une autre fonction sera envisagée en concertation avec la hiérarchie. Si la garde de l'enfant ne peut être combinée avec le travail, le fonctionnaire peut bénéficier d'une dispense de service.

Ces nouvelles règles concertées avec les services publics et les syndicats sont parues ce vendredi au Moniteur. La circulaire a un effet rétroactif à partir du 1er octobre.