Les organisateurs de la manche du Delhalle espèrent avoir une météo clémente

JOGGINGHABAY La course des Forges de la forêt d’Anlier est devenue au fil des années un rendez-vous incontournable du calendrier luxembourgeois. Mais bien plus encore depuis qu’il figure au programme du réputé Challenge Delhalle. C’est bien simple, en 2012, malgré un temps exécrable, ils étaient précisément 1.545 à s’être élancés sur les 7 ou 19 km.

Autant dire que si la météo se montre clémente, on devrait pouvoir atteindre la barre des 1.500 participants pour la seule distance des 19 km ce samedi sur le coup de 14 h. “En tout cas, nous pourrions nous en rapprocher puisqu’ils étaient 1.250 l’année dernière”, se remémore José Diswiscourt, l’organisateur. “Ici, nous venons de clôturer les pré-inscriptions et on dépasse la barre des 1.000 inscrits sur les deux courses. Tout dépendra du temps pour ceux qui s’inscriront le jour même. C’est notamment le cas des meilleurs athlètes de la discipline qui s’annoncent rarement à l’avance.”

En 2012, c’est l’inévitable Christian Nemeth qui avait remporté la course. Au pied du podium, on retrouvait le premier Luxembourgeois, exilé dans le Brabant wallon depuis, en la personne de Denis Galerin. Pour l’instant, ces deux hommes ne sont pas sur la liste des partants.

Pour le reste, comme le dit si bien José Diswiscourt, on ne change pas une équipe qui gagne. Les quelque deux cents bénévoles seront sur pied de guerre pour assurer un encadrement de qualité.

“Nous gardons le même tracé que l’année dernière et les animations ne vont pas manquer tout au long du circuit. On a même ajouté une petite nouveauté avec un échauffement en commun qui se fera sous la formation d’un kaérobic. Une discipline, bien entendu, à découvrir pour certains.”

V. Gof.