Samedi, le Heysel se transforme en boîte de nuit géante avec la présence aux platines des plus grands D.J. du pays

BRUXELLES La dernière halte du Nokia Mega Dance Tour se fera à Bruxelles, ce samedi soir, dès 20 h. Un événement que l'on annonce exceptionnel car il devrait réunir plus de 10.000 personnes dans ce qui sera, le temps d'une nuit, la plus grande discothèque du pays, le palais 7 du Heysel.

Les sorties du Mega Dance Tour durent depuis dix ans maintenant. Au départ, la tournée se limitait à trois dates. Aujourd'hui, on en est à une trentaine, montées aux quatre coins de la Wallonie, avec des arrêts à Jodoigne, Eupen, Dinant Huy, Han-sur-Lesse De quoi, chaque saison, faire bouger sur les sons des musiques actuelles plus de 100.000 personnes.

«Nous sommes certainement l'un des plus grands événements francophones de nuit », explique Benoît Aldenhoff, président de SDE, la société à la base du Mega Dance Tour et spécialisé dans le night life. «Quant à la soirée de ce samedi, il s'agira d'une première à plus d'un titre. Jamais un événement dansant organisé à Bruxelles n'a réuni 10.000 personnes. Quant au Heysel, celui-ci n'a plus accueilli une telle manifestation depuis cinq ans environ.»

Bien que marketing, les soirées Mega Dance Tour sont avant tout des rendez-vous festifs. Avec un light show spectaculaire («le plus grand jamais monté dans la capitale»), soit «une structure tridimensionnelle et mobile», comme en plein air.

Mais aussi la présence des plus grands D.J. du pays: G Froy (Doudingue), Olivier S (Millenium), Georges, Max (Cube), Metrotraxx, Olivier Gosseries & Friends. Une belle brochette derrière les platines. Sans oublier un live show et concert de The Underground Project (le tube Summer Jam).

«SDE a pour but, lors de chaque soirée Mega Dance, de recréer l'atmosphère d'un minifestival, ajoute Benoît Aldenhoff. Un événement propre au niveau de l'organisation.»

Nokia Mega Dance Tour,

ce samedi 18 octobre, de 20 h à 5 h.

Prix d'entrée: 15 euros. Préventes Fnac: 0900.00.600. Infos: www.mega-dance.be.

© La Dernière Heure 2003