Le Bruxellois Loïc Timmermans progresse et se prépare doucement pour les catégories seniors

ESCALADE BRUXELLES En cette année 2012, Loïc Timmermans a brillé tant sur la scène nationale qu’au niveau européen. À son palmarès cette saison, un titre ce champion de Belgique chez les jeunes et en seniors et surtout, deux sacres européens. “Ce fut vraiment une belle année pour moi sur la scène européenne puisque j’ai remporté le général de la coupe d’Europe en cadets, comme l’an passé. J’ai aussi décroché le titre européen chez les juniors. C’est la première fois que cette compétition était organisée dans l’histoire de l’escalade et c’est évidemment un honneur d’être le premier à la remporter”, relate le grimpeur bruxellois.

Seul petit regret pour Loïc, sa contre-performance au niveau mondial sur le mur de Singapour. “Les conditions étaient bizarres avec un mur installé sur une plage. Il y avait pas mal de sable et le mur n’était pas protégé. Lors des qualifications, j’ai dû m’arrêter de grimper en pleine compétition car la pluie était trop forte.”

Fort de tous ces titres , Loïc a une nouvelle fois pu prouver sa valeur, progresser et faire le plein de confiance. Alors, 2012, c’était ta meilleure année ? “Oui, c’est peut-être bien ma meilleure saison. J’ai pris part à plus de compétitions chez les seniors, ce qui m’a apporté plein d’expérience et surtout permis de savoir ce qu’il me reste à améliorer. Ça m’a ouvert les yeux.”

S’il passe des cadets aux juniors la saison prochaine, Loïc en profitera pour se tester chez les seniors, sans toutefois délaisser les catégories jeunes. “L’escalade chez les jeunes est une bonne école et puis l’ambiance des compétitions est vraiment chouette.”

Seulement voilà, Loïc doit se préparer à affronter les adultes. “Mon principal point faible chez les seniors, c’est la force. Je dois travailler ce point car mon objectif est de briller dans la cour des grands.”

Pour y parvenir, il sait qu’il pourra compter sur le soutien de son entourage. “Je tiens à les remercier. Mon entraîneur, mes parents, ils sont toujours avec moi et c’est très important.”

Sébastien Sterpigny

En 2012, Timmermans a une nouvelle fois brillé sur la scène nationale et européenne. Sterpigny