Vincent Debaty a toujoursla confiance de Philippe Saint-André

RUGBY > TOURNÉECHRISTCHURCH Dans les chiffres, les All Blacks ont infligé une nouvelle défaite au XV de France lors du premier test samedi dernier à Auckland, 23-13. Une de plus. La 40e en 53 tests exactement. Les statistiques sont éloquentes. Mais au-delà des chiffres, quelque chose nous fait penser que la situation pourrait peut-être s’inverser dans les années à venir et, pourquoi pas? dès demain matin à Christchurch lors du second test. Car le premier succès laborieux n’a satisfait personne, ni les All Blacks, ni les Bleus, vaincus honorables mais frustrés. Les deux équipes sont en quête de résultats, dans les chiffres et dans la manière. Le mentor des Blacks, Steve Hansen, a résisté à la tentation du changement (Dan Carter est toujours out et Richie McCaw, en pause-carrière et sans ces joueurs clés, il y a comme un manque au niveau de l’âme de l’équipe). “Nous n’avons pas vraiment envisagé de faire de changements. À cette époque de l’année, on a plutôt besoin de continuité ou, dans ce cas, de progrès”, a dit Steve Hansen qui a été confronté à une campagne pour le remplacement de l’arrière Israel Dagg par l’ailier Ben Smith, avec pour conséquence la titularisation du perce-muraille Rene Ranger sur l’aile. L’autre joueur en question était le demi d’ouverture Aaron Cruden, qui ne parvient toujours pas à assumer le rôle de Dan Carter. Comme Dagg, il a été maintenu. Comme pour souligner que progresser serait pour lui une obligation pour certains de ses titulaires, Hansen a placé d’autres joueurs en embuscade sur le banc des remplaçants. Ranger sera de ceux-là avec Hore, Woodcock, Barrett et Weepu.

Côté français où le Belge Vincent Debaty devrait monter au jeu comme d’habitude, Philippe Saint-André a fait tourner en raison de l’arrivée tardive des Castrais et Toulonnais et du match de semaine, gagné 38-15, contre les Blues. PSA a effectué quatre changements. Michalak, Le Roux, Mas et Samson sont les nouveaux titulaires. PSA a expliqué le retour de Michalak en n°10 : “Il a du talent, du flair et est un buteur de classe internationale. Nous avons besoin d’améliorer ce qui n’a pas marché le week-end dernier. Nous avons manqué d’efficacité et nous espérons que Michalak nous l’apportera.” Et PSA d’espérer que son équipe progresserait de 20 % car il s’attendait à ce que les All Blacks haussent leur niveau...

T. W.