Un nouveau rond-point à l'essai à l'entrée de la cité aclote

NIVELLES Ce n'est sans doute pas l'endroit le plus dangereux en terre aclote, mais il s'agit d'un point noir aux heures de grande circulation. Lorsqu'on veut prendre la chaussée de Namur en venant de Baulers, devant la Pharmacie militaire, l'attente peut parfois être très longue. Et l'insertion dans les files qui roulent à grande vitesse sur cet axe de pénétration en ville s'avère périlleuse

C'est le constat fait par le ministère de l'Equipement et des Transports (MET), qui gère cette voirie régionale. Il y a quelques mois, nous annoncions que lors d'une réunion entre la ville et le MET, un essai d'implantation d'un rond-point à cet endroit avait été évoqué. C'est chose faite depuis deux jours.

L'ouvrage est pour l'instant provisoire - il faudra évaluer son impact - mais l'endroit déjà est hérissé de potelets rouges, de bornes de béton et de signaux annonçant le changement pour les usagers. Les bornes et les potelets créent des îlots sur la chaussée de Namur ainsi qu'à la sortie du Vieux Chemin de Wavre. On verra dans quelques semaines si la solution est satisfaisante.

En attendant, on ne peut que recommander la prudence: les automobilistes sont souvent surpris par cette nouveauté et quand ils circulent sur la chaussée de Namur, ils ne laissent pas la priorité à ceux qui tournent dans le rond-point. Des débris sont déjà au sol

© La Dernière Heure 2004